Gianni Haver et ses précieux magazines

17Avr08

J’étais de passage mardi dans le séminaire du Prof. Gianni Haver, de l’Institut de sociologie des communications de masse à l’Université de Lausanne, pour intervenir sur la question de la photographie de presse d’un point de vue patrimonial. En sortant de cette discussion, j’ai souhaité revenir sur le projet qui a inauguré le dialogue entre le Musée (oui, oui, cliquez, c’est toujours le même ;-) ) et les recherches menées par Gianni Haver.

L'exposition "Les photographes; regards inversés" par Cyril Entzmann

L’exposition temporaire « les photographes; regards inversés », en cours jusqu’au 31 août, nous a permis d’accueillir son travail intitulé Représentation de l’acte photographique dans la presse illustrée, cette contribution nous permet aujourd’hui de présenter au public trois aspects d’une problématique qui nous intéressent:

1. L’intérêt des chercheurs

Il nous a semblé important d’inscrire ce travail dans l’exposition et de témoigner ainsi de l’approche historique et sociologique d’un sujet qui nous est précieux. Le musée a parfois l’occasion de signaler au public un travail en cours, ou qui n’a pas encore été publié ou offre des développements qui rencontrent une mission patrimoniale. Cette présence dans nos murs permet cela: témoigner d’une approche qui s’accomplit simultanément sur un objet que nous abordons par un autre biais. De plus, les cheminements se sont croisés, rencontrés. Les constats faits dans la presse illlustrée (principalement des années 20-30 en Suisse, mais aussi à l’étranger, et dans une fourchette temporelle plus vaste) répondent aux observations de la collection du musée.

Das Illustrierte Blatt

2. L’aspect patrimonial

Physiquement, muséographiquement, pourrait-on dire, le visiteur peut voir en vitrine une partie des « objets » réels, revues acquises au fil des recherches par Gianni Haver, glânées chez les brocanteurs, négociées auprès des collectionneurs, repérées sur internet. Ce matériel souvent méprisé n’est parfois pas archivé correctement, en collections complètes dans les institutions. Il est souvent même démantelé, dispersé par les marchands du « numéro de votre date anniversaire ». Premier constat qu’il nous semble intéressant (ou alarmant) de noter.

l'Illustré, no 24, 1938


3. L’aspect technique

Le travail de recherche se présente également dans sa globalité sous une forme reliée, consultable de l’ensemble des reproductions de pages, classées dans quatre catégories*, puis chronologiquement. Reproductions donc, fac-similés, qui ont fait partie de notre réflexion générale sur la présence physique de toutes les images dans l’exposition. Car au choix du contenu visuel de cette exposition s’est ajouté un choix quant au traitement matériel des formats très divers du corpus (revues, mais aussi tirages barytés vintages ou retirages contemporains, tirages de série, cartes postales photographiques ou imprimées, tirages couleur, plaques de projection, affiches, publications, fichiers numériques d’agences, etc.). L’impression jet d’encre pigmentaire et la grande diversité des papiers nous ont donc offert une opportunité d’expérimenter une manière de rendre justice aux fichiers numériques, et notamment aux scans des visuels dénichés par Gianni Haver.

Publicité Kodak

Le texte qui accompagne cette contribution relate le dévoilement progressif de l’acte photographique dans la presse illustrée. Les coulisses sont d’abord cachées, l’illusion sauvegardée, puis, notamment avec la presse de guerre, le photographe « héros » entre dans la légende et un coin du voile se lève. C’est une étude précieuse qui nourrit la collection iconographique dans laquelle elle est présentée. Le Prof. Gianni Haver présentera une autre étude sur la presse illustrée au cours de la journée de débats et projections Photo 08, le 27 juin prochain, à Genève. Plus d’informations très bientôt.

*1. Le photographe de presse dans l’exercice de son métier; 2. La célébrité « mitraillée »; 3. L’acte photographique quotidien; 4. La célébrité qui photographie (elle aussi…)

Illustrations:
– vernissage de l’exposition, copyright Cyril Entzmann (www.zir.fr)
– Couverture de la Frankfurter Illustrierte, 25 janvier 1941. Rommel photographe.
– L’Illustré no 24, 1938, « Jean-Claude débute en photographie ».
– The Illustrated London News, 25 mars 1944.

Publicités


%d blogueurs aiment cette page :