7 décembre

07Déc08

Dans la collection de plaques de lanterne magique de Gerhard Honegger, une petite série se distingue par sa technique extrêmement particulière. Il ne s’agit pas ici de plaques peintes, photographiques ou animées, mais bel et bien d’insectes réels coincés entre deux plaques de verre. L’insecte en question était ramolli dans de l’alcool, vidé soigneusement, puis pris en sandwich dans le verre, que l’on collait avec du baume du Canada. La particularité de cette pratique, pour ceux qui me suivent encore, est que nous sommes en présence d’objets réels en trois dimensions devenus images en « deux » dimensions. Ces plaques étaient vraisemblablement utilisées dans des projections pédagogiques.

60271

Publicités


3 Responses to “7 décembre”

  1. … mais on te suit encore…

    Pour moi, tu peux continuer ces parutions quotidiennes bien au delà de Noël…
    Ce sera Noël toute l’année ;-)

  2. 2 sourisdecompactus

    Merci Béat ;-)

  3. 3 miliochka

    Tout à fait, on te suit sans problème, et on se prend même à rêver à d’autres plaques du même genre mais en beaucoup plus grand ! Tiens, ça me rappelle mes travaux pratiques en fac de biologie… Qu’est ce que j’ai pu en coincer des trucs entre deux plaques de verres…



%d blogueurs aiment cette page :